Le Lien de Saint Thurin – Janvier 2016

Informations — Nouvelles Echos — Histoire Locale

Le lavoir de Mayen
Le lavoir de Mayen

Bonjour à tous

Voici votre n° 4 du Lien de Saint Thurin
Vous trouverez dans ces pages :

Le mot du Maire
La Lettre des Conseillers Départementaux
La rencontre avec le Préfet
Travaux communaux
La Fête Patronale
Le repas des Ainés
Le calendrier de la déchetterie
Les Noces d’Or
Commémoration
Nos disparus.
La Fête Patronale
Les Chroniques de Saint Thurin
Informations pratiques

 

Nous vous rappelons que ces pages sont à votre disposition pour vous exprimer. Vous pourrez l faire si vous le souhaitez dans le n° 5


 

-Le mot du Maire –

bg3Au revoir 2015, bonjour 2016

A l’aube de cette nouvelle année, je me joins à toute l’équipe communale pour vous souhaiter santé bonheur et prospérité pour 2016.
Que cette nouvelle année vous apporte tout ce qu’il peut y avoir de mieux.
Courage et bon rétablissement à tous, ceux et celles qui sont diminués par la maladie.
Notre commune aborde 2016, comme à l’habitude, avec de nouveaux projets, de nouvelles incertitudes, et des changements
annoncés.
Des projets avec la réparations des lavoirs de Mayen et du Mout, des travaux au camping municipal avec lesquels on espère une meilleure fréquentation, Il n’y aura pas de travaux de voirie programmés cette année.
Des changements avec la fin annoncée de notre communauté de communes qui devenue trop petite selon la réforme territoriale devra fusionner à la fin de cette année.

 

Des incertitudes face au devenir de notre restaurant communal, ainsi qu’à l’avenir de l’ITEP qui doit fermer ses portes très prochainement (ce point fera l’objet d’une communication très prochainement *) .
Sur ces deux derniers points, le conseil municipal restera très vigilant face à des décisions, souvent arbitraires, qui nous viennent d’en haut et qui font que notre destin ne nous appartient pas forcément,
Soyez cependant sûr que l’équipe municipale fera le maximum avec les moyens dont elle dispose pour améliorer votre vie de tous les jours et ce malgré la baisse des dotations de l’état et des subventions de tous types qui sont la grosse majorité de nos recettes communales,
J’en termine en remerciant sincèrement toutes les personnes bénévoles qui participent régulièrement ou ponctuellement aux diverses activités de la commune.

Christian Patard


– Le Conseil Départemental –

cd1

Il y a un peu moins d’un an, vous nous avez fait l’honneur de nous choisir pour représenter le nouveau canton de Boën-sur-Lignon au sein
de l’Assemblée Départementale.
Sachez que nous nous sommes immédiatement mis au travail pour défendre au mieux vos intérêts et les intérêts des 55 communes du canton et cela sans esprit partisan.
Bien entendu, nous n’aurons pas l’indécence de vous dire que tout va bien et de faire de grands discours que plus personne ne comprend et ne veut entendre. Nous nous attachons simplement à répondre le mieux possible à vos attentes, sans vous faire de belles promesses, sans idéologie, ni dogmatisme.
Sachez que nous consacrons toute notre énergie pour que les valeurs de bon sens, de travail, de respect, de simplicité, d’efficacité ne restent pas de vains mots dans notre canton.
Le bon sens, l’action et la fermeté ne sont pas les monopoles d’une couleur politique. Nous, comme vous, vivons dans la vraie vie.
Nous conjuguons vie professionnelle et vie politique pour rester au plus près des réalités. Comme vous, nous souhaitons que certaines choses changent.
Vous le savez, nous siégeons dans la majorité départementale.
Pour autant, nous gardons notre esprit critique et nous nous attachons à faire entendre la voix de chacune de vos communes.

L’Assemblée départementale vient de voter son budget 2016. Il n’y aura pas d’augmentation des impôts locaux, l’endettement sera maîtrisé et nous évaluerons systématiquement nos politiques, afin de les adapter et de rechercher partout l’efficience budgétaire. Avoir, comme dans votre foyer, une gestion de bon père de famille.

Le Département continuera à investir dans les domaines qui touchent votre quotidien : les solidarités avec nos personnes âgées et handicapées, les collèges, les routes, le tourisme, l’action culturelle, les transports…
Nous ne prendrons pas exemple, sur le Gouvernement qui impose des réformes loin de vos préoccupations. Il y a bien plus à faire qu’une grande réforme territoriale qui nous échappe. Les regroupements arbitraires de communautés de communes auxquels nous allons assister, s’apparentent à du mépris pour la démocratie de proximité et pour les habitants des territoires concernés.
Le Département poursuivra sa politique d’aides aux communes. A titre d’exemple, votre commune de Saint Thurin a bénéficié en 2015 de plus de 41 000 € pour la voirie communale, le déneigement et la réfection de deux anciens lavoirs.
C’est en unissant nos efforts, Département et communes, que nous réussirons à améliorer votre cadre de vie. A ce titre, nous remercions vos élus municipaux qui nous aident dans notre action. Un remerciement aussi tout particulier à notre représentante locale, notre amie Danielle Picarles, qui relaie avec efficacité vos demandes.
A chacune et chacun d’entre vous, nous souhaitons une belle et agréable année 2016 !

Chantal BROSSE et Pierre-Jean ROCHETTE

Conseillers départementaux du Canton de Boën-sur-Lignon


– Réunion d’Information –

Le Samedi 23 Janvier à 10h00
Salle des Fêtes Communale

Monsieur Subry, Préfet de la Loire
&
Monsieur Couteaud, directeur de la Cohésion de la Loire.

Viennent à Saint Thurin pour faire part à la population locale du projet d’installation de migrants dans les locaux de l’I.T.E.P.
Tous deux expliqueront les modalités et les conséquences d’un apport relativement important de ces personnes dans notre commune.
Aucun d’entre nous ne peut ignorer les raisons et les situations qui conduisent ces gens issus du Moyen Orient et de l’Afrique à fuir leurs pays d’origine pour se diriger vers
l’Europe.
Maintenant que nous sommes concernés par ce drame
humain, il est de notre devoir de nous informer au mieux de la situation; c’est pourquoi cette réunion est organisée
à la Salle des fêtes. Chacun d’entre vous pourra poser ses questions aux représentants de l’Etat et du département.

Le Maire et le Conseil Municipal invitent, vivement chacun d’entre vous à participer à cette manifestation.


 

– Chemins et Lavoirs –

travaux lavoirs

 

 

Comme il était prévu et après certains délais administratifs, le suivi et la réfection d’une partie de notre voirie non goudronnée a été effectuée de main de maître par les établissements Franck Duivon, lesquels avaient proposé le meilleur prix.

 

 

Ont été traités :
Le chemin du Mas à Serre jusqu’aux limites de commune, avec pose de 2 revers d’eau pour parer à l’inondation d’une villa côté remblais.
Le chemin du Mas au lotissement de la Côte
Le chemin du Moût au Mas (voir photo)
Le chemin du Lac à la Roche.travaux lavoirs
Ont été également débroussaillés les abords du lavoir du Moût et du lavoir de Mayen en attendant la réfection de ceux-ci, ce qui ne saurait tarder.

 

Lavoir, abreuvoir et puit du Moût.

Avant le passage de la pelle on ne distinguait guère que les restes du toit tant la nature avait repris ses droits

 


 

– Voies et Espaces Goudronnés –

voirie1

 

 

S’il a fallu dix-sept mois  entre la toute première démarche et l’exécution des travaux de réfection, on peut dire que nul ne peut être accusé de laxisme. Les dossiers ont été rondement menés, mais il semble simplement que le temps ne s’écoule pas à la même vitesse pour tous.

voirie2

 

La montée de l’église en préparation avant goudronnage.
Travail réalisé «  à la main » aucune machine ne passe à cet endroit

 

Par contre il n’aura pas fallu plus de 10 jours à l’entreprise « COLAS » pour mener les travaux à bien.

 

Reprise de l’affaissement sur le parking et  restauration de la partie endommagée par l’incendie d’un véhicule

 

Au hameau de « La Chaize », il était urgent de traiter cette portion de route en grand danger d’effondrement
Au hameau de « La Chaize », il était urgent de traiter cette portion
de route en grand danger d’effondrement
La « grosse cavalerie » a été utilisée pour créer le revêtement du CV 5 au Moût. Une réalisation rendue nécessaire par le passage de nombreux camions de fort tonnage.
La « grosse cavalerie » a été utilisée pour créer le revêtement du CV 5 au Moût. Une réalisation rendue nécessaire par le passage de nombreux camions de fort tonnage.

 

– La Réunion Gastronomique des Aînés –

Pour beaucoup, l’an 2015 ne sera pas dans nos mémoires un grand
millésime, mais ce n’est pas une raison pour faillir aux coutumes.
Pour preuve le CCAS de Saint Thurin a reconduit sans hésitations, une fois de plus le repas des aînés de la commune.

Beaucoup sont venus, mais ils n’étaient pas tous là; pour diverses raisons, certains le souhaitaient, mais ils n’ont pu se joindre aux quarante cinq personnes, qui avaient bravé les intempéries pour participer au banquet.
Un banquet fort réussi, les mets étaient fins, les boissons allaient de pair et les desserts généreux. Remarquons au passage que l’excellent repas a été préparé par Béatrice Béal, traiteur à Saint Martin la Sauveté.

repas

repas2
Mme Gravier nous a fait profiter de ses talents de chanteuse : Ses refrains ont été repris par le chœur de l’assistanc
repas3
L’occasion fut belle pour fêter les anniversaires de : Mme Claude Chalon, Mme Laplace et de Cathy Molle notre dévouée secrétaire de mairie.
Un autre anniversaire devait être fêté à cette occasion, mais Pierre LAY, doyen du village du Mas, n’a pu se joindre à nous. Il avait déjà fêté ses 90 ans, le 16 octobre 2015, entouré de sa famille et de ses amis marcheurs au restaurant « Le Saint Martin ».
Un autre anniversaire devait être fêté à cette occasion, mais Pierre LAY, doyen du village du Mas, n’a pu se joindre à nous.
Il avait déjà fêté ses 90 ans, le 16 octobre 2015, entouré de sa famille et de ses amis marcheurs au restaurant « Le Saint Martin ».

 


 

– Noces d’Or –
Bernadette et Paul se sont dit oui le 31 juillet 1965
dans la capitale des Gaules, devenant ainsi
Monsieur et Madame Corzani.

noces

C’est en cette ville qu’ils ont accompli toutes leurs carrières professionnelles dans la fonction publique.
Jusqu’au jour de 1986 où ils font la connaissance de Saint Thurin guidés par un ami. Subjugués par le lieu, ils font l’acquisition d’une maison où ils viennent et reviennent en villégiature. Puis la retraite arrivant, ils s’installent définitivement en 2003.
C’est donc naturellement là qu’ils viennent de fêter le cinquantième anniversaire de leur mariage entourés de leurs enfants et petits enfants.
Rendez-vous dans un prochain numéro pour les noces de Platine.


– Commémoration du 11 novembre 1918 – 

commemoration

Ainsi que le veux l’usage, nous nous sommes réunis devant le monument aux morts pour nous souvenir des faits de la grande guerre et des Hommes de la commune qui ont payé le plus lourd tribu à la Nation.
Une minute de silence a ouvert la cérémonie en mémoire des victimes des monstrueux évènements du 13 octobre 2015.

Puis Marina Baud, Méline Baud et Anatole Jouhannel ont lu des textes de circonstance choisis dans le cadre scolaire.
Le maire a transmis la communication du Ministre des Anciens Combattants.
La manifestation a été close, à la salle des fêtes, par un vin d’honneur offert par la Municipalité


 

– Nécrologie – 

pierre_combe

 

 

Pierre est né au Perrier, le 12 novembre 1937.

Après plusieurs petits métiers, en usine, coutellerie, il a été télégraphiste à Roanne, puis, ayant réussi le concours de facteur,
il rejoint le poste de Saint-Jean-Soleymieux en 1966. Il fera la tournée
de Gumières durant 29 ans.
En 1968, il épouse Marcelle. Ils auront 2 enfants et 5 petits enfants
qui ont su entourer et égayer sa fin de vie.
La retraite arrivée, il passait beaucoup de temps au Perrier. Il jardinait, faisait son bois de chauffage, rencontrait ses voisins et amis, menait
la vie simple qu’il aimait tant.
Hélas la maladie en a décidé autrement. Pierre nous a quittés le 16 juin 2015 après avoir lutté : il a beaucoup souffert moralement
et physiquement les derniers jours.


 

– La Fête Patronale –

Les 18 et 19 juillet, le président Eddy Brunet et ses troupes ont
animé ces journées traditionnelles.
Dès le vendredi après-midi les jeunes ont proposé les brioches dans chaque foyer de la commune; la distribution fut reprise
le samedi matin.
Après une courte pause, roborative, le tournoi de foot a ouvert les festivités. Hélas, malgré ce bon démarrage la fête était mise en difficulté. En effet, Jupiter avait décidé de gâcher la soirée en faisant gronder les éléments, rendant ainsi impossible le spectacle de cabaret prévu en plein air. Néanmoins la similitude avec ses foudres à dû lui plaire car il a autorisé le bon déroulement du feu d’artifice et le bal qui s’en est suivi.

Le dimanche :
L’aube à peine passée, ceux qui ne s’étaient pas couchés et ceux qui se lèvent très tôt se sont retrouvés devant une robuste tripe fumante à souhait. Simultanément le vide grenier battait son plein.
En fin de matinée, la municipalité offrait à tous un vin d’honneur.
L’après midi l’équipage de chasse à cour a pu nous faire profiter d’une belle démonstration.
Enfin en soirée :
Cent dix personnes ont clos la manifestation en dégustant la soupe aux choux confectionnée par les bénévoles du Comité des Fêtes.
Que ces derniers en soient infiniment remerciés, comme tous les ans ils ont été la clé de voute de la fête.

 


 

– Le Tournoi de Sixte –

Le temps médiocre en ce samedi de juillet n’a pas aidé l’organisation de cet évènement.
Huit équipes étaient en lice, après les tours de qualifications âprement disputés, la finale a vu s’affronter les Mixtes et Noirétable.
Malgré l’excellente technique des filles, et le physique des garçons c’est l’équipe plus aguerrie de Noirétable qui l’a emporté 2 à 0.

 

 

L’équipe de Noirétable Ce joli groupe de joyeux garçons nous a offert un bon spectacle.
L’équipe de Noirétable
Ce joli groupe de joyeux garçons nous a offert un bon spectacle.

 

L’ équipe des Mixtes 3 filles et 3 garçons Représentait les villages : de Débats Rivière d’Orpra, de St Marcel d’Urfé de Grezolle et de Noirétable
L’ équipe des Mixtes
3 filles et 3 garçons
Représentait les villages :
de Débats Rivière d’Orpra,
de St Marcel d’Urfé
de Grezolle
et de Noirétable

 

– Le Vide – Grenier –

vide grenier

Les exposants ont fait fi de la météo grognonne et n’ont pas hésité à étaler les marchandises.
Les visiteurs se  sont également déplacés en nombre et les transactions ont pu aller bon train.
Plusieurs dizaines d’étals ont proposé des objets de toutes sortes : vêtements, livres, disques, jouets et autres outils aratoires, mécaniques ou menuisiers. Les badauds n’avaient que l’embarras du choix.


 

– Vin d’Honneur de la Commune –

vinhonneur

Dans une sympathique convivialité les Saint-Thurinois et leurs amis sont venus tour à tour partager le vin d’honneur champêtre offert par la Municipalité. On remarque au premier plan la présence du Docteur Claude Bourdelle, dernier Conseiller général de
l’ex-canton de Noirétable en compagnie de Lucette et Robert Tarit .

 


– La Chasse à Courre –

chiens

Avec l’Equipage du Vieux Chêne

Gilles Couvent, propriétaire de l’équipage, avait amené 4 chevaux
et 41 des 80 chiens, de race « Tricolore Poitevin », que compte la meute. Basés à Mably, leur territoire de chasse favori se situe en Forêt de Borne près de Beaune en Côte d’Or. Ces animaux sont dressés
à traquer uniquement le chevreuil.
Dimanche après-midi, l’équipage a réalisé une belle démonstration de traque. Puis les sonneurs ont fait profiter l’assistance de leur talent et de leur souffle puissant ( ceux qui ont essayé de sortir un son de ces instruments savent ce que cela veut dire ).